Un Jour, Un Bleu : Jacques Reverdit

Publié il y a 12 ans par

Un Jour, Un Bleu : Jacques Reverdit

Né le ?
25 Novembre 1934 à Angers (49)
Fonction(s) ?
Dirigeants, membre du bureau, vice-président, Responsable Animation (Bal notamment), Responsable bar pendant 6 ans et dirigeants 18 ans depuis 1995.
Au club depuis ?
1966
Professions ?
Horloger pendant 5 ans, Attaché commercial dans le café torréfié pour la marque Léopard et maintenant à la retraite depuis un accident de travail le 4 septembre 1990 où je suis resté bloqué dans une voiture pendant plus de quatre heures.
Club(s) français favori(s) ? Les Girondins de Bordeaux
Club(s) étranger(s) favori(s) ? Arsenal
Ton joueur préféré ? Eric Stéfanini (ancien professionnel du SCO d’Angers et entraîneur de NDC de 2000 à 2003) et Michel Audrain (ancien pro qui a évolué à l’OM, Stade Rennais, Bordeaux et qui a également entraîné NDC lors de la saison 1993-1994)
Que penses-tu de la vie au sein du club ? J’aime la convivialité qui y règne et l’esprit de tout le monde !!! Nous sommes une vraie famille…
Quelles sont tes ambitions pour le club, tes souhaits ? Que toutes les équipes prennent du plaisir à jouer et qu’elles évoluent à des niveaux intéressants pour la progression. Et bien sûr voir notre équipe fanion retrouver la ligue rapidement !!!
Quel est ton plus beau souvenir Ndcéen ? Pour reprendre mes mots de tout à l’heure mais c’est le maître mot de ce club, la convivialité et le plaisir que l’on a d’être ensemble… Et aussi le 140e et 150e anniversaire de NDC.
Une anecdote ? Pendant un an et demi, j’ai participé à la case Trésor, une émission diffusée sur RTL et animée par Fabrice qui a vu le jour dans les années 70. J’ai aussi été animateur au cirque Spirou et aux jeux de plages.
Humeur du jour ? Très très bien, on rira peut-être encore plus en fin de soirée (interview effectuée le soir du concours de belote).
L’équipe de France se qualifiera-t-elle pour la coupe du Monde 2010 ? On l’espère…
La gagnera-t-elle ? Faudrait au moins qu’on soit finaliste. 

Rubrique réalisée par Marc De Singly et Richard Feuvry

toute l'association

Commentaires