EMOTIONS DE MAI... Il y a quatre ans, le 29 mai 2016 aux Essarts

Publié il y a 1 mois par

EMOTIONS DE MAI... Il y a quatre ans, le 29 mai 2016 aux Essarts

En mai, ces dernières saisons, l'équipe fanion a souvent vécu de magnifiques émotions. Retour sur le dimanche 29 mai 2016, NDC, alors en Promotion d'honneur, accédait à la Division régionale honneur (DRH). Souvenirs, témoignages... Emotions.

Le match, Les Essarts - NDC Angers 0-1 (Piou, 77e) (article d'actufoot49.fr). "Quatrième en 2012-2013, deuxième en 2013-2014 et 2014-2015, champion en 2015-2016. Après une absence longue de vingt-trois ans, NDC, championne du groupe E de PH, va retrouver les joutes de la DRH en 2016-2017. Vingt-trois ans, c’est long. Très long footballistiquement parlant. Vingt-trois ans, c’est le temps qu’il aura fallu à Notre-Dame des Champs pour revenir en DRH. Dimanche, les Angevins avaient leur destin entre leurs pieds. Grâce à un but de Léo Piou à la soixante-dix-septième minute – sa seizième réalisation de la saison – NDC est allée s’imposer sur la pelouse de la réserve du FC Essartais (0-1). Dans le même temps, la Vigilante de Saint-Fulgent a été accrochée par l’équipe B du FC Montaigu (1-1). Quatrième en 2012-2013, deuxième en 2013-2014 et 2014-2015, la formation angevine (68 points) a donc franchi l’obstacle et a terminé en tête du groupe F de PH devant le FC Saligny (67 points) et la Vigilante de Saint-Fulgent (66 points).

« On parle toujours de la montée et c’est difficile psychologiquement »

« C’est la suite logique de notre dynamique. Globalement on a dominé nos matches mais ils étaient compliqués à gagner. On n’a pas validé suffisamment nos temps forts par des buts car mes joueurs n’ont pas encore assez d’expérience. Seuls trois ont joué au-dessus. Le groupe est jeune et acquiert de l’expérience en PH au fil du temps. On a remporté trois de nos quatre derniers matches sur le score de un à zéro. Contre Les Essarts, ça aurait pu moins bien se passer. Ce qui a fait la différence cette saison ? Dans le jeu, on a été beaucoup plus constant et puis notre mental et notre état d’esprit ont été déterminants. Depuis quatre ans, chaque année, on est presque toujours dans le coup pour la montée. On parle toujours de la montée et c’est difficile psychologiquement », relève Pierre Naudet, l’entraîneur de NDC. A peine l’exercice 2015-2016 est-il clos que le suivant se prépare. « Je souhaite élargir le groupe A afin de densifier aussi l’équipe B. J’espère huit à neuf nouveaux joueurs », souffle le technicien. Afin que ce retour tant attendu en DRH se profile dans les meilleures conditions.

Charles-Henri Chailloleau

L'équipe. Vaucelle - Volant, Diakite, Perrin, Loyer - Hughes, Mingot A, Joly - Nouteau, Bien-Aimé L, Mba Owono. Remplaçants : Choffat, Ballu, Piou L.

https://www.youtube.com/watch?v=6TShYcdfMts

Moustapha Diakité (joueur) : "A la lutte toute la saison avec deux clubs vendéens aux trois premières places, nous devions gagné ce dernier match pour être assuré de finir champion. C'était un match à enjeu, puisque nous nous déplacions chez une équipe qui jouait sa survie. Dans les premières minutes, l'adversaire rentre mieux et se procure une première grosse occasion. Nous étions crispés et la première mi-temps fût moyenne. Mais en deuxième mi-temps, nous revenons avec d'autres intentions, en mettant plus de rythme et d'intensité et nous marquerons ce but qui interviendra à un quart d'heure de la fin. Les quinze dernières minutes sont très stressantes, puisque l'adversaire pousse et reste aux abords de la surface mais nous réussissons à tenir et garder notre cage inviolée. Au coup de sifflet final, c'est l'explosion de joie, avec des chants, cri de guerre, coachs sous la douche, pour cette montée en DRH. Le retour en minibus, l'arrivée et l'accueil au club étaient magnifiques et ce n'était que le début d'une très très longue soirée au club avec toutes les personnes du club (supporters, membres du bureau, bénévoles, etc...). La fête s'est poursuivie et terminée chez le président et sa piscine couverte où l'on s'est bien amusé entre potes. Ca restera une nuit magique !!

Romain Boulday : "J'étais blessé pour le sprint final de cette saison...j'ai donc suivi le match sur le côté...très crispé tout comme le match. Et je revois encore Dim Joly, juste sous mes yeux, lancer Léo (Piou) en profondeur qui ajuste le gardien en fin de match, puis la tension jusqu'au coup de sifflet final...Quel cadeau ! Les potes qui me traînent de force sous la douche...Merci les gars !"

Cédric Boutet (entraîneur-adjoint) : "Après une saison pleine de rebondissements, il nous faut une victoire pour être sûr de monter en DRH. Le temps est orageux et nous sommes tous très tendus jusqu'à la 77e minute où nous ouvrons le score. À la 90e minute l'attaquant adverse se retrouve tout seul devant le but mais frappe juste à côté. Après de longues minutes de temps additionnel l'arbitre siffle la fin du match !  Quel soulagement pour tout un club. La fête qui suivit fut à la hauteur de la performance sur le terrain".

toute l'association

Photos associées : 2015-2016. Montée en DRH

29 mai 2016

Commentaires